Passion et partage des voyages
Corse

Presqu’île d’Isolella… petit paradis en Corse

la presqu'île d'Isolella

Départ d’Ajaccio vers la presqu’île d’Isolella.

Je prends la route en direction de Porticcio pour atteindre le rond-pont du Ruppione qui est l’accès à la presqu’île d’Isolella. Je me stationne quelques centaines de mètres plus loin et continue à pied. Dès lors,  je décide de rejoindre la plage par l’un des petits sentiers présents sur ma droite. Là… une petite anse se dessine, une plage de sable fin, très abritée, un restaurant avec vue sur Porticcio… paradisiaque!! Mais sachez que cette petite plage très prisée est très fréquentée en plein été…  A l’extrémité de cette plage, un passage pavé permet d’accéder à la pointe de la presqu’île. Pour les plus aventuriers, un petit sentier conduit sur cette pointe isolée pour apprécier un point de vue quasi-360° totalement au calme.

Après une petite pause contemplative,  je me dirige vers la plage située à gauche de presqu’île. Plus sauvage, plus linéaire, elle est agréable aussi mais beaucoup plus exposée au vent. Pour compléter cette halte côtière, je me dirige ensuite vers la tour d’Isolella. Je choisis de stationner au départ du chemin qui y mêne mais on peut aisément rejoindre la départ de la promenade à pied depuis la rue principale de la presqu’île.

Le sentier de la tour indique à 15 mn de marche…

Il n’en faut pas plus pour arriver au pied de cette dernière. Elle surplombe la presqu’île mais l’endroit, très arboré, ne permet pas une visibilité à 360°. La tour est en excellent état. Elle ne se visite pas. Le sentier grimpe un peu mais il est très accessible en famille.

Le chemin de ronde ne présente pas beaucoup d’intérêt à mon sens . Il longe la route, il est très arboré et n’offre pas de vue intéressante sur le golfe. Comptez 30 mn pour en faire le tour et revenir au point de départ.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *